Flixbus lance des bus fonctionnant à l’énergie solaire

Dans le cadre d’une vision de plus en plus orientée vers la mobilité verte, et en ligne avec l’objectif de devenir une entreprise 100% neutre sur le plan climatique d’ici 2030, FlixBus annonce un nouveau projet pilote basé sur l’installation de panneaux
des panneaux solaires sur les bus
afin de réduire encore son impact sur l’environnement. Le test, réalisé sur la ligne internationale Dortmund-Londres, qui relie cinq pays, avec des arrêts à Eindhoven (Pays-Bas), Anvers et Bruges (Belgique) et Calais (France), a permis de réduire la consommation de carburant de 7 % grâce à l’énergie générée par les panneaux solaires, avec une réduction conséquente des émissions de Co2.

Au cours de la phase de test, une économie moyenne de 1,7 litre de carburant aux 100 km a été enregistrée. Compte tenu de la longueur de la ligne Dortmund-Londres (600 km parcourus par jour), on peut calculer une réduction de la consommation de carburant d’environ 10 litres par jour. Grâce à un régulateur de charge à l’intérieur du bus, les panneaux solaires installés sur le toit communiquent avec l’alternateur, qui normalement chargerait la batterie du véhicule en utilisant uniquement du carburant.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Grâce à la technologie, ce processus peut avoir lieu en grande partie grâce à l’énergie solaire, ce qui entraîne l’allègement de l’alternateur et une réduction de la consommation de carburant. L’énergie solaire générée par les panneaux contribue également à alimenter les fonctions à bord du bus, qui sont des caractéristiques de toute l’offre FlixBus : ports d’utilisation, prises de courant, climatisation et Wi-Fi. De cette façon, les passagers utilisent également des énergies renouvelables pour recharger leurs appareils et se connecter au réseau.

Le projet pilote a été rendu possible grâce à la collaboration entre FlixBus, l’opérateur néerlandais Kupers Touringscars,
responsable de l’exploitation de la ligne Dortmund-Londres, et Trailar, une société britannique spécialisée dans la production d’applications destinées à réduire l’impact environnemental des véhicules commerciaux, qui a créé les panneaux solaires flexibles utilisés pour le test. Le bus à panneaux solaires exploite actuellement la ligne deux fois par semaine, et augmentera sa fréquence à partir d’avril jusqu’à ce qu’il fonctionne quotidiennement en haute saison.

“Avec ce projet, nous voulons contribuer à rendre accessibles à un nombre croissant de passagers des formes de mobilité nouvelles, innovantes et respectueuses de l’environnement. Sur la base des résultats, nous évaluerons la possibilité d’étendre le projet à un plus grand nombre de bus ou même à tous les véhicules de notre réseau”, a déclaré Jesper Vis, directeur général de FlixBus BeNeLux.

Parmi les autres initiatives FlixBus en faveur de la mobilité durable, citons le lancement des premiers bus longue distance électriques et l’accord avec Freudenberg Sealing Technologies pour le lancement des premiers bus longue distance à hydrogène. Avec FlixBus, les passagers ont également la possibilité de compenser les émissions de CO2 liées à leur voyage grâce au partenariat avec atmosfair, une organisation active dans la mise en œuvre de projets de protection du climat certifiés et reconnus par l’ONU. Actuellement, environ 6 % de tous les utilisateurs de FlixBus optent pour la compensation, choisissant de voyager avec un impact zéro.